Shavamavan

De RayWiki, le wiki Rayman
Révision datée du 17 janvier 2020 à 01:29 par Boomboleros7 (discussion | contributions) (Nouvelle page)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
They say, on the night the Shubamubans were created, the whole world smiled at the sound of the Bubble Dreamer's belly-shaking Laughter... the Lums shone more brightly and danced more merrily as the Heart of the World pulsed out the primordial rhythms of the Cosmos. (texte original)
On dit que, la nuit où furent créés les Shavamavans, le monde entier a souri au son du rire agité du Bulleur de Rêves... les Lums brillèrent plus intensément et dansèrent plus joyeusement tandis que le Cœur du Monde pulsait les rythmes primordiaux du Cosmos. (traduction)
—Narrateur inconnu, The Art of Rayman
Les copains-copains de la bavestiavole blaveue finirent par coincer le shavamavan et lui firent littéralement sa fête.
—Sous-titres inutilisés pour la mosaïque de GloboxRayman Origins (version PlayStation Vita)

Les Shavamavans sont des êtres vivant dans la Croisée des Rêves.

Ils sont mentionnés pour la première fois dans un texte situé à la fin de l'artbook de l'édition collector de Rayman Origins. C'est un des rares textes de l'ouvrage qui n'a pas été traduit en français, pour des raisons inconnues.

Comme presque toute forme de vie de la Croisée des Rêves, les Shavamavans ont été créés par Polokus. Le jour de leur apparition a été particulièrement joyeux : Polokus a ri si fort que les habitants du monde entier l'ont entendu et se sont réjouis avec lui. Il est dit que le Cœur du Monde s'est mis à produire des pulsations, comme un véritable cœur organique. Ces pulsations avaient un tel rythme que les Lums qui l'ont ressenti se sont mis à briller avec plus d'intensité et à danser avec plus d'entrain que d'habitude, comme lorsqu'un Roi Lums se trémousse près d'eux.

Sur la même page que le texte de l'artbook, il y a un artwork représentant deux immenses statues de Rayman et Globox, que l'on peut voir dans la première bande-annonce de Rayman Origins, diffusée à l'E3 2010, et dans la Jungle à bafouilles dans la version finale du jeu. Cela suggèrerait qu'il y a un lien entre les Shavamavans, Rayman et Globox.

Dans les fichiers de la version PlayStation Vita de Rayman Origins, on peut trouver les sous-titres qui devaient accompagner la mosaïque racontant comment Globox est devenu bleu. Ces sous-titres utilisent le javanais pour former de nouveaux mots (bavestiavole blaveue = "bestiole bleue"), et désignent Globox comme étant un Shavamavan.

On constate qu'il y a des similitudes entre la description de la création des Shavamavans dans l'artbook de Rayman Origins et la description de la création de Globox et sa famille dans la Connaissance du Monde de Rayman 2 :

Après, ce fut le tour de Globox et de sa famille. Ils sont adorables, non ? Les sages ignorent encore ce que Polokus avait en tête en les créant, mais une chose est sûre : jamais il n'avait autant fait preuve d'humour.

Shavamavan n'est autre que "shaman" écrit en javanais. En anglais, Shavamavan se dit Shubamuban, ce dernier étant également "shaman", écrit cette fois en ubbi dubbi, sorte d'équivalent du javanais qui est notamment employé par Polokus dans Rayman Origins.

Associer Globox et shaman n'est pas dénudé de sens, puisqu'il a été établit dans Rayman 2 qu'il est capable d'effectuer la Danse de la Pluie, un prodige généralement attribué aux shamans. Dans Rayman Revolution, Uglette dit que "tous les Globox" sont capables de faire tomber la pluie, mais on ignore si elle parle de tous les membres de son espèce, ou seulement des membres de sa famille (Globox, ses enfants et elle-même).

Aussi, on ignore si Shavamavan est supposé être le nom de l'espèce à laquelle appartient Globox, ou si cela désigne seulement certains membres de cette espèce (en l'occurrence Globox et sa famille), comme les Magiciens Rouges et les fakirs.