Mangez chez Joe

De RayWiki, le wiki Rayman
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mangez chez Joe est le deuxième niveau des Caves de Skops, le cinquième monde de Rayman. Il est composé de six sections la première fois, puis seulement cinq ensuite, car la première section est en fait une séquence d'introduction.

Section 1

L'enseigne de Joe ne fonctionne plus.

Cette section est une séquence d'introduction, dans laquelle Rayman rencontre Joe l'extraterrestre, propriétaire d'une crêperie-buvette dont l'électricité a été coupée. Joe donne à Rayman une luciole pour l'aider dans les sombres cavernes.


Section 2

La luciole de Joe se montrera utile dans les cavernes les plus sombres.

Dans toutes les versions, sauf celle sur Jaguar, cette section est si sombre que Rayman doit utiliser la luciole de Joe, qui suit son poing, pour éclairer son chemin.

Version PC Version PS

Section 3

Version PC Version PS


Section 4

La première soucoupe volante.

Dans cette section, Rayman doit rebrancher la prise qui alimente l'enseigne de la crêperie-buvette, ainsi qu'un réseau de soucoupes volantes, retenues par des câbles qui constituent le système électrique de Joe. Elles lui permettront de retourner chez Joe. Il s'agit de la seule section, avec la quatrième section de l'Antre de Moskito sur PlayStation et la sixième section de la Butte aux Bongos sur PlayStation, où il n'y a pas de cages à trouver, bien qu'il n'y ait pas de boss à combattre.

Version PC Version PS

Section 5

Frapper ce levier change la direction de la soucoupe volante.

Cette section correspond à la zone inférieure de la troisième section, que Rayman traverse à nouveau pour retourner à la crêperie-buvette.

Version PC Version PS

Section 6

Plusieurs espèces de poissons vivent dans les cavernes.

Rayman retourne enfin chez Joe, et il doit traverser une étendue d'eau en sautant sur des ballons dispersés sur son chemin.

Version PC


Anecdotes

  • Le nom du niveau et de la crêperie-buvette de Joe font peut-être référence à un gag d'un épisode de Tex Avery : Jerky Turkey.

Liens externes