Rayhistorik

De RayWiki, le wiki Rayman
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rayhistorik
{{{image}}}
Alignement Bon

Apparitions Rayman Adventures
Voix Douglas Rand

Sexe Masculin
Espèce Espèce de Rayman
Situation Habitant de la Croisée des Rêves

Héros


Proches {{{proches}}}

Statut Vivant

Rayhistorik est un personnage qui apparait uniquement dans Rayman Adventures.

Description

Rayhistorik est un être qui appartient à la même espèce que Rayman. Il est arrivé dans la Croisée des Rêves avant qu'elle s'appelle ainsi, donc avant l'apparition de Polokus. On ignore qui l'a invoqué sur la planète.

La version anglaise de la description de Rayhistorik dans la Galerie des Costume indique que d'anciens colons du Pic mystique l'ont choisi pour être leur chef. Un long hiver s'annonçant au Pic mystique, Rayhistorik cherche à traverser l'Océan des songes avec son peuple pour trouver des terres verdoyantes où s'installer.

Rayhistorik est partiellement couvert de neige et ses habits sont en peau de bête. Il porte un pagne en peau grise et une capuche faite à partir de la tête et des jambes d'un animal roux ressemblant à un renard. Il a également entouré ses mains et ses pieds de fourrure brune. En guise de ceinture, il a une ficelle où il a attaché des os. Il a des peintures tribales sur les joues et le torse. Ses cheveux et sa barbe sont brun foncé. Il est très poilu au niveau du nez, des mains et des pieds. Une partie de sa poitrine est également visible.

Rayhistorik ressemble beaucoup à un autre membre de l'espèce de Rayman : Raymolk.

Apparitions

Rayhistorik a débarqué dans la Croisée avant qu'elle ne soit la Croisée. Il dit à tout le monde que l'hiver arrive. Et même s'il n'a pas d'anorak, mais il me parait quand même assez bien équipé avec ses peaux de bêtes...
—Description dans la Galerie des Costumes, Rayman Adventures

Rayhistorik apparait pour la première fois dans Rayman Adventures, en tant que personnage jouable.

Il pouvait être obtenu en achetant le Pack Expédition Préhistorique pendant l'évènement de l'Expédition Rayhistorik en décembre 2018-janvier 2019, qui durait 37 jours.

Anecdotes