Beyond Good and Evil

De RayWiki, le wiki Rayman
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Beyond Good and Evil
Beyond Good and Evil
Publié par Ubi Soft
Développé par Ubi Soft Montpellier
Ubi Soft Milan (versions PC et Xbox)[1]
Ubi Soft Casablanca
Ubisoft Shanghai (version HD)

Animation Damien Barranco, Patrick Bodard, Sylvie Gorris, Jean-Yves Reginault
Character design {{{character design}}}
Chef de projet Yves Guillemot
Conception Michel Ancel
Direction artistique Martial Le Minoux (doublage français)
Frank Haut et Florian Kohler (doublage allemand)
Angela Paoletti et Barbara Ricci (doublage italien)
Stan Limburg (doublage néerlandais)
Juan Logar et E. Hernandez (doublage espagnol)
Eddie Crew (doublage anglais)
Sylvain Brunet (son)
Développement Christophe Beaudet, Driss El Gaouzi, Roland Ferrier, Stéphane Fricard, Frédéric Houde, Bruno Leroy, Vincent Lhullier, Matthieu Pierrot, Olivier Soleil, Thierry Quere, Alexis Vaisse, Philippe Vimont
Game design Michel Ancel, Sébastien Morin
Graphismes Alexandra Ancel, Yannick Bachelart, Patrick Bodard, Omar Bouhmadi, Nicolas Carré, Hubert Chevillard, Mohamed Gambouz, Éric Pelatan, Franck Quercioli, Florent Sacré, Ouafae Taame, Paul Tumelaire
Infographie {{{infographie}}}
Ingénieur du son Pierre Froget, Joost Van Den Heuvel, Theo Lora, Siddho Varza, Dario Vola, Thomas Vannier, Lionel Bouhnik, Martin Revairbe, Blandine Roussel
Level design {{{level design}}}
Musique Christophe Heral
Production Alain Bedel
Production sonore {{{production sonore}}}
Programmation {{{programmation}}}
Scénario Michel Ancel, Jacques Exertier (scenario et dialogues)
Sound design Christophe Heral, Yoan Fanise

Date de sortie PlayStation 2 :

United States of America(USA).png 11 novembre 2003
European Union.png 14 novembre 2003
PC :
United States of America(USA).png 19 novembre 2003
European Union.png 5 décembre 2003
Xbox :
United States of America(USA).png 2 décembre 2003
European Union.png 27 février 2004
GameCube :
United States of America(USA).png 11 décembre 2003
European Union.png 27 février 2004
Xbox 360 :
Globe.png 2 mars 2011
PlayStation 3 :
Globe.png 28 juin 2011

Genre Action-aventure 3D
Gameplay Un joueur
Plates-formes PlayStation 2, Xbox, PC, GameCube, Xbox 360, PlayStation 3
Évaluation 7+ (PEGI), T (ESRB)
Média CD-ROM, DVD-ROM, Disque optique Nintendo GameCube, téléchargement numérique

Beyond Good and Evil, orthographié Beyond Good & Evil sur la jaquette, est un jeu d'action-aventure en 3D sorti en 2003 sur PlayStation 2, Xbox, PC et GameCube.

Il a été développé et publié par Ubi Soft, et réalisé par Michel Ancel, le créateur de Rayman.

En 2011, un portage de Beyond Good and Evil avec des graphismes en haute définition et une bande son remastérisée est sorti sur le Xbox Live Arcade et le PlayStation Network, sous le nom de Beyond Good and Evil HD.

Synopsis

Beyond Good and Evil se déroule en l'an 2435, sur une paisible planète minière du Système 4 du nom d'Hillys. L'architecture de ses villes est principalement inspirée de celles de l'Europe. La ville principale du jeu, parcourue par des canaux, rappelle par exemple Venise. Il y a également quelques bâtiments d'architecture asiatique. La technologie Hillyenne est similaire à la nôtre, puisqu'on utilise des cartes de crédit, des messageries électroniques, des appareils photos ou encore des aéroglisseurs (appelés par leur nom anglais, hovercrafts). Mais elle a également un côté futuriste puisqu'on peut croiser des voitures volantes, des hologrammes et des robots très évolués, des machines se déplaçant sur des pattes et des vaisseaux spatiaux.

Hillys est peuplée d'humains et d'animaux anthropomorphes, qui cohabitent parfaitement entre eux. Parmi ces animaux, on trouve des hommes-aigles, des hommes-chats, des hommes-chèvres, des hommes-hippopotames, des hommes-morses, des hommes-requins ou encore des hommes-taureaux.

Le joueur incarne Jade, une jeune femme humaine d'une vingtaine d'années travaillant comme reporter et photographe indépendante. Elle habite dans un phare situé sur une petite île avec un homme-cochon d'une cinquantaine d'années du nom de Pey'j. Il a recueilli Jade lorsqu'elle était plus jeune, et elle le considère comme son oncle adoptif. Il reste principalement au phare pour l'entretenir et bricoler, mais il lui arrive d'aider Jade à réaliser ses reportages.

Au début des évènements du jeu, cela fait déjà un certain temps qu'Hillys est menacée par des aliens belliqueux appelés les DomZ. Ils attaquent régulièrement la planète, en la bombardant de météorites servant de transports à leurs soldats et en envoyant leurs plus énormes monstres causer des ravages dans les villes et les mers. Ils ont fait de nombreuses victimes et enlevé des centaines de personnes.

Les forces de sécurité d'Hillys sont impuissantes face à la menace DomZ, et la population vit dans une peur permanente. Seul un groupe paramilitaire humain très bien organisé et équipé, les Sections Alpha, parvient à tenir en respect les envahisseurs. La plupart des habitants sont reconnaissants de leurs interventions. Seule une poignée se pose des questions : le mystère plane sur leurs origines et leur fonctionnement interne. De plus, les Sections Alpha profitent de leur notoriété pour être de plus en plus présentes sur Hillys. Leurs affiches publicitaires, la présence grandissante de leurs soldats dans les rues pour informer, surveiller et contrôler les habitants, au détriment des forces de l'ordre régulières qui sont mises à l'écart, les nombreuses interventions de leur chef, le général Kehck, dans les médias et la multiplication de leurs bases d'opération donnent l'impression qu'ils prennent le contrôle de la planète, et la transforment en dictature.

Jade et Pey'j ont fait de leur phare en orphelinat pour recueillir les enfants dont les parents ont été enlevés par les DomZ. Pour protéger leur demeure, ils l'ont équipée d'un bouclier d'énergie qu'ils activent en cas d'attaque alienne. Jade continue son travail de reporter, mais en ces temps troublés, on fait de moins en moins appel à elle. Ses photos lui permettent de gagner de quoi la faire vivre, elle et les autres habitants du phare, et de quoi payer l'énergie alimentant le bouclier du phare.

Les sorties de Jade comportent déjà des risques en temps normal, à cause des animaux féroces et des pirates qui vivent sur les îles entourant celle du phare. À ces dangers s'ajoutent désormais les DomZ qui rôdent en quête de victimes, les forces de sécurité d'Hillys sur les dents et les Sections Alpha qui interdit l'accès à de plus en plus de zones.

Très vite au début du jeu, Jade se voit confier par le centre scientifique d'Hillys la mission de photographier toutes les formes de vie trouvable actuellement sur la planète, qu'il s'agisse des habitants humains et à moitié animaux, des animaux de compagnie et sauvages et même des aliens composant l'armée DomZ. Ses clichés seront récompensés par de nombreux crédits.

Également vers le début du jeu, Jade est contactée par une organisation secrète appelée le réseau IRIS. Ses membres voudraient en savoir plus sur les mystérieuses Sections Alpha, qu'ils soupçonnent d'être en réalité des complices des envahisseurs DomZ. Et les talents de Jade pour l'investigation et la photographie leurs seraient utiles pour trouver des preuves et faire éclater la vérité au grand jour...

Développement

Après 1999 et la sortie de Rayman 2, Michel Ancel décide de mettre Rayman et ses jeux de plates-formes de côté pendant un temps pour se lancer dans un projet lui tenant particulièrement à cœur : un jeu d'action-aventure se passant dans un nouvel univers.

Beyond Good and Evil a été développé sur un nouveau moteur maison d'Ubi Soft, le Jade Engine, qui a donné son nom à l'héroïne du jeu.

En parallèle de Beyond Good and Evil, Ubi Soft a également lancé le développement de Rayman 3. Michel Ancel n'y a pas énormément participé, trop occupé par son autre projet.

Gameplay

Jeu d'action-aventure à la troisième personne, Beyond Good and Evil comprend de nombreuses phases d'explorations et de combats.

L'exploration propose de parcourir un monde semi-ouvert, à pied ou à bord d'un véhicule. Jade utilise principalement un hovercraft, ainsi qu'un vaisseau spatial vers la fin du jeu. Il n'y a pas de niveaux à proprement parlé, le monde est divisé en plusieurs zones, séparées entre elles par des écrans de chargement. Certaines sont accessibles à n'importe quel moment, mais ne sont entièrement explorables qu'à partir d'un certain moment de l'intrigue. Avant ce moment, des obstacles infranchissables entravent la progression. D'autres zones ne sont accessibles qu'avec une amélioration de l'hovercraft.

Lorsque Jade est amenée à combattre, elle se sert d'un bâton appelé le Daï-Jo. Il est inspiré du , une arme traditionnelle japonaise, et en est aussi une version améliorée puisqu'il est plus long ("dai" signifie "grand" en japonais). Pey'j porte à ses pieds des jet-boots, des bottes équipées de réacteurs lui permettant de sauter plus haut et de provoquer des ondes de choc quand il retombe. En travaillant en collaboration avec Pey'j, Jade peut soulever du sol les ennemis ou certains objets, comme des explosifs. Elle peut alors frapper ses assaillants pour les propulser au loin, dans le vide, des uns contre les autres ou contre un explosif. Un autre personnage rencontré plus tard dans le jeu permet également de réaliser cette attaque combinée. La plupart des combats de Jade l'opposent aux principaux soldats de l'armée DomZ, les Sarcophagus Domzii (plus communément appelés monstres DomZ), et à des animaux agressifs, comme les Crochax et les Vorax.

La santé de Jade est représentée sous la forme de cœurs, qu'elle peut restaurer avec de la nourriture si elle est blessée. Elle peut sauvegarder sa progression en utilisant des bornes appelées lecteurs de Mdisk.

Beyond Good and Evil comprend également des phases originales pour un jeu d'action-aventure de l'époque : des énigmes à résoudre avec des interrupteurs et autres mécanismes, des phases en véhicule (combats maritimes, courses contre d'autres hovercrafts, courses-poursuites avec des pirates, traversée de zones bombardées par les machines des Sections Alpha, combats spatiaux...), des phases de plates-formes à base de sauts et d'accrochage ainsi que des phases d'infiltration. C'est au cours de ces dernières qu'apparaissent principalement les membres des Sections Alpha. Jade doit éviter autant que possible de se faire repérer, car les soldats et les robots paramilitaires sont très résistants, équipés d'armes redoutables et rarement seuls. Si l'alerte est donnée, elle ne s'arrête que si Jade parvient à se cacher suffisamment longtemps de ses poursuivants ou à tous les éliminer, ce qui est possible bien que difficile. Les soldats ne peuvent être neutralisés que si Jade parvient à frapper deux fois la bombonne accrochée dans leur dos, une fois pour l'endommager et les faire paniquer, une autre pour la faire exploser et les tuer. Un soldat indemne peut porter secours à un camarade en difficulté en réparant sa bombonne.

Une des quêtes secondaires du jeu consiste à rassembler des perles d'aramis. On peut en récupérer en battant les boss du jeu, en gagnant des courses d'hovercrafts, en pillant des repaires de pirates, en les achetant en ville... Ces perles permettent d'obtenir des améliorations pour l'hovercraft au Garage Mammago, situé sur une île non loin du phare. L'établissement est devenu un des éléments mémorables du jeu, grâce à sa chanson publicitaire, à sa musique d'ambiance aux connotations jamaïcaines et aux hommes-rhinocéros qui tiennent la boutique, habillés et parlant comme des rastafaris.

À tout moment du jeu, Jade peut sortir son appareil photo pour photographier ce qu'elle souhaite. L'objet a son importance durant la quête principale, pour prendre des photos révélatrices sur les Sections Alpha, et durant la quête secondaire consistant à photographier toutes les formes de vie d'Hillys. Il est conseillé d'utiliser l'appareil photo sur les personnages principaux, secondaires et tertiaires, les ennemis, les boss et même les animaux faisant partie du décor, qu'ils soient terrestres, volants ou aquatiques. Les photos de formes de vie bien cadrées sont récompensées par des crédits et des perles.

Les crédits permettent d'acheter de la nourriture pour soigner les blessures de Jade, des améliorations de l'équipement de l'héroïne et d'autres objets. En plus des photos, on peut gagner des crédits en tuant des ennemis et les boss.

Un autre endroit mémorable de Beyond Good and Evil est l'Akuda Bar, situé dans le quartier piéton de la ville. On peut y entendre une des plus célèbres musiques du jeu très lourde de sens, Propaganda, et s'essayer des mini-jeux dont un jeu de bonneteau et un jeu de palets inspiré de l'air hockey.

Points communs avec la série Rayman

La première chose à signaler est un clin d'œil direct aux jeux Rayman. Dans la fabrique de nutrilles, on peut voir un moustique rose caractéristique de la Croisée des Rêves sur le museau d'une vache morte. Il doit d'ailleurs être pris en photo, car il fait partie de la faune d'Hillys que Jade a été chargée de photographier. Une fois un cliché correct réalisé, l'appareil photo indique que ce moustique appartient à l'espèce des Aedes Raymanis. Ce nom scientifique en faux latin veut dire littéralement "Moustique de Rayman".

Comme autres points communs entre Beyond Good and Evil et la série Rayman, on notera que :

Bande-son

Les musiques et les chansons de Beyond Good and Evil ont été composées par Christophe Heral.

Propaganda utilise par exemple de l'espagnol, de l'anglais et du bulgare. Les chansons accompagnant les combats contre les DomZ, chantées par ces derniers, ont des sonorités et des mots inspirés de l'arabe et de l'indien (Dancing with the DomZ (Part 1), Dancing with the DomZ ~ Slow, Dancing with the DomZ (Part 2), Invasion, Sins of the Father, Sins of the Father ~ DomZ Chorus).

Christophe Heral retravaillera avec Michel Ancel de 2011 à 2015, en composant les musiques et les chansons des jeux Rayman réalisés avec l'UbiArt Framework.

Accueil

Beyond Good and Evil a été acclamé par les critiques et les joueurs qui s'y sont essayé à sa sortie. Mais malgré ces retours très positifs, les ventes ont été très faibles, faisant de ce jeu un échec commercial.

Une des explications est le fait que le jeu est sorti en même temps que d'autres jeux d'action-aventure de licences très connues, comme Ratchet and Clank 2, Jak II : Hors-la-loi, les adaptations des films Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi et Harry Potter à l'école des sorciers ou encore Prince of Persia : Les Sables du temps, également développé par Ubisoft. Rayman Origins et Rayman Legends se retrouveront dans le même cas des années plus tard : ce seront des succès critiques mais pas commerciaux, en partie à cause de la concurrence élevée durant leur période de sortie.

Michel Ancel a été déçu de l'accueil de Beyond Good and Evil, qui l'a poussé à ne pas lui donner de suite dans l'immédiat.

Étant considéré par beaucoup comme un jeu culte, Beyond Good and Evil a de plus en plus attiré l'attention, faisant grimper ses ventes qui ont fini par atteindre le million de copies vendues. Mais elles ne sont jamais parvenues à atteindre les ambitions d'Ubisoft pour ce jeu.

Beyond Good and Evil 2

Depuis la sortie de Beyond Good and Evil, Ubisoft a eu l'occasion de travailler sur une suite à quelques reprises, mais tous les projets ont fini par être abandonné. Il n'en subsiste que quelques images et vidéos, notamment un trailer montrant Jade et Pey'j dans un désert et une vidéo de gameplay montrant Jade pourchassée par des ennemis dans une ville.

Un Beyond Good and Evil 2 a été finalement annoncé lors de l'E3 2017. Il ne s'agira cependant pas d'une suite du premier opus mais d'une préquelle.

À ce jour, le jeu est encore en cours de développement, et aucune date de sortie n'a été arrêtée.

Dans les trailers et les vidéos de gameplay diffusés jusqu'à présent, on peut voir une nouvelle planète où la population mêle humains et animaux anthropomorphes. L'architecture d'une de ses villes est inspirée de celles de l'Inde, avec d'immenses statues ressemblant à Ganesh.

Le jeu tournera énormément autour de pirates de l'espace bien mieux équipés que ceux du premier opus. Il donnera une grande importance à la personnalisation du personnage jouable et de son vaisseau pirate, ainsi qu'au voyage spatial qui permettra d'aller sur plusieurs planètes.

La plupart des animaux anthropomorphes du premier opus feront leur grand retour, au milieu d'une foule de nouvelles espèces. On reverra également Pey'j, Jade et les Sections Alpha.

Anecdotes

  • Tout comme Rayman, Beyond Good and Evil a eu droit à une référence dans Astérix et Obélix XXL 2 : Mission Las Vegum. Dans les vestiaires du parc, une des premières zones du jeu, on peut apercevoir un costume de Pey'j, constitué notamment d'une tête de cochon et de répliques de ses jet-boots.

Voir aussi

Notes et références

Liens externes