Rayman 3

De RayWiki, le wiki Rayman
Aller à : navigation, rechercher
  • "Rayman 3" mène à cette page. Pour les autres usages du mot, voir l'article Rayman 3 (homonymie).
Rayman 3
Rayman3Box.png
Publié par Ubi Soft Entertainment
Développé par Ubi Soft Paris (version PC)
Ubi Soft Paris (version PlayStation 2)
Ubi Soft Paris (version Xbox)
Ubi Soft Shanghai (version GameCube)

Animation Alexandre Baduel, Karine Karabétian, Isabelle Leduc, Stanislas Mettra, Hélène Oger, Philippe Penaud, Hélène Pierre, Vanessa Sarazin
Character design {{{character design}}}
Chef de projet {{{chef de projet}}}
Conception {{{conception}}}
Direction artistique Céline Tellier

Martial Le Minoux (doublage) Romain His (son)

Développement {{{développement}}}
Game design Olivier Barbier, Jérôme Collette, Olivier Conorton, Éric Couzian, Frédéric Gaveau, Benjamin Haddad, Stéphane Hillbold, Fabrice Holbé, Michaël Janod, Yann Leclerc, Olivier Palmieri, Xavier Plagnal, Yann Masson, Nicolas Normandon
Graphismes Alain Bernhard, Christophe Bourges, Grégory Chandèze, Florence Charpentier, Vincent Colombel, Olivier Conorton, Laurent Debarge, Alexandre de Broca, Sébastien du Jeu, Christophe Dur, Mohammed Gambrouz, Jean-Marc Geffroy, Manuel Hauss, Fabrice Holbé, Sandrine Houalet, Bertrand Israël, Yann Jouette, Lina Lu, Christophe Messier, Marie Nguyen, Éric Pelatan, Avlamy Ramassamy, Sybille Ristroph, Pierre Truong, Sandra Vaquero, Gabrielle Villatte, Stéphane Zinetti
Infographie {{{infographie}}}
Ingénieur du son Martin Dutasta
Level design {{{level design}}}
Musique Fred Leonard, Plume Leonard, Laurent Parisi
Production Ahmed Boukhelifa, Pauline Jacquey
Production sonore Manu Bachet, Sylvain Brunet, Marine Lelièvre
Programmation Frédéric Balint, Éric Berkani, Frédéric Bourbon, Nicolas Chereau, Setha Chhun, Laurent Chiarazzo, Mathieu Crépeau, Olivier Dauba, Franck Delattre, Patrice Desamaud, Olivier Didelot, Dominique Duvivier, Christophe Garrigues, Frédérick Gaveau, Michaël Janod, Yann Masson, Michel Momcilovic, Nicolas Normandon, Olivier Palmieri, Xavier Plagnal, François Queinnec, Daniel Raviart, Alain Robin, Christophe Roguet, Lucian Rowe, Michael Ryssen
Scénario David Neiss (scénario et dialogues)
Sound design Emmanuel Gouvernaire, Alexandra Horodecki Ida Yebra

Date de sortie PlayStation 2 :

European Union.png 13 mars 2003
United States of America(USA).png 17 mars 2003
Xbox :
European Union.png 13 mars 2003
United States of America(USA).png 18 mars 2003
GameCube :
European Union.png 20 mars 2003
United States of America(USA).png 2 mars 2003
PC :
European Union.png 20 mars 2003
United States of America(USA).png 24 mars 2003
Mac :
Globe.png Janvier 2004
PlayStation 3 et Xbox 360 :
Globe.png 21 mars 2012
Xbox One :
Globe.png 12 novembre 2015

Genre Plates-formes 3D
Gameplay Un joueur et multijoueur (uniquement dans la version GameCube)
Plates-formes PlayStation 2, Xbox, GameCube, PC, Mac, PlayStation 3, Xbox 360, Xbox One
Évaluation 3+ (ESPLA), 3+ (PEGI), E (ESRB)
Média CD-ROM, DVD-ROM, Disque optique Nintendo GameCube, téléchargement numérique

Rayman 3 : Hoodlum Havoc est le troisième opus de la série de jeux vidéo Rayman. Il s'agit de la suite de Rayman 2 : The Great Escape. Il est sorti en 2003 sur PlayStation 2, Xbox, GameCube et PC.

Tout comme son prédécesseur, Rayman 3 est un jeu de plates-formes 3D, mais il est plus orienté vers l'action et le combat que les phases d'exploration. La progression de son scénario est plutôt linéaire, puisque chaque monde n'est visité qu'une fois. Ce n'était pas le cas dans Rayman et Rayman 2, où le joueur pouvait revenir dans certains niveaux pour les compléter.

Rayman 3 est connu pour être le premier jeu Rayman qui n'a pas été réalisé en présence du créateur de la série : Michel Ancel. Il était alors occupé par le développement de Beyond Good & Evil‏‎. Il a cependant rencontré l'équipe du jeu à plusieurs reprises pour discuter du nouveau look de Rayman, des personnages et des environnements.

Rayman 3 comprend également un un système de score basé sur les points, ce qui est une première dans la série. Les joueurs pouvaient poster leur score final sur le Hall of Fame de la RaymanZone, un site Internet créé spécialement pour la sortie de Rayman 3. Cependant, ce tableau a été retiré lorsque le site a été refondu aux couleurs de Rayman contre les Lapins Crétins. En février 2009, des membres de la Rayman Pirate-Community ont contacté Ubisoft et ont obtenu l'autorisation de créer un nouveau Hall of Fame.[1]

En juillet 2011, la version PC de Rayman 3 est sortie sur Good Old Games, un service de distribution de jeux vidéo en ligne, tout comme Rayman Forever et Rayman 2 quelques mois auparavant.

Le 21 mars 2012 , un portage de Rayman 3 en haute définition est sorti sur PlayStation 3 et Xbox 360, sous le nom de Rayman 3 HD. Il propose des améliorations des textures, du framerate, de l'éclairage et de la qualité audio.

Le 12 novembre 2015, Rayman 3 HD est sorti sur Xbox One.

Histoire

La Croisée des Rêves baignait dans une douce félicité. Tout n'était que calme, bonheur et joie de vivre. Certains habitants commençaient même à trouver le temps long. Un jour, un lums rouge se transforma en une petite boule de poils hargneuse. Son nom était André. Il voulait conquérir le monde... Pour parvenir à ses fins, André transforma les autres lums rouges en lums noirs. Puis ils allèrent ensuite par nuées voler les poils des animaux pour se tisser des costumes. L'armée hoodlums était née, prête à répandre sa bêtise et sa crétinerie sur toute la Croisée. Personne ne pouvait les arrêter. Devinez qui fut alors obligé d’arrêter sa sieste pour aller remettre de l'ordre dans tout cela ? (Je vous donne un indice : la réponse est sur la couverture de ce manuel)
—Manuel, Rayman 3

Le Concile des Fées

Lorsque le jeu commence, Rayman et Globox dorment paisiblement dans une forêt de la Croisée des Rêves. Pendant ce temps, un Lums rouge pacifique a une grosse frayeur et se change en Lums noir maléfique du nom d'André. Désireux de conquérir le monde, il transforme d'autres Lums rouges en Lums noirs et les envoie voler les poils d'un Flabard. Avec, ils tissent un costume de combat pour André. En l'enfilant, il devient le premier membre de l'armée Hoodlum. Murfy, témoin de la scène, est repéré et obligé de s'enfuir. Il finit par tomber sur Rayman et Globox. Ce dernier voit André arriver et tente de hisser le héros dans un arbre. Malheureusement, il lui arrache les mains par maladresse. Murfy décide alors de transporter Rayman par les cheveux pour qu'il échappe à André. Après un long vol, Rayman et Murfy arrivent à proximité du Concile des Fées, où ils décident de se rendre pour protéger le Cœur du Monde des Hoodlums, qui sont de plus en plus nombreux. En chemin, ils retrouvent Globox, qui rend ses mains au héros. Peu de temps après, André attaque le Concile des Fées. Rayman l'affronte et détruit son costume Hoodlum, révélant sa véritable apparence. André déclare qu'il a l'intention de s'emparer de l'énergie du Cœur du Monde pour la transformer en Lums noirs. Mais avant qu'il n'y parvienne, il est accidentellement avalé par Globox. Les Grands Minis du Concile demandent au héros de repartir à l'aventure afin de chasser André du corps de Globox et d'anéantir son armée. Ils lui conseillent de se rendre auprès du guérisseur Ptizêtre de la Forêt de Claire-Feuille. Murfy laisse Rayman et Globox poursuivre leur route seuls, et leur donne rendez-vous dans Rayman 4. Les deux amis empruntent une autoroute Ptizêtre pour rejoindre leur première destination.

La Forêt de Claire-Feuille

A la sortie de l'autoroute, Rayman et Globox se rendent compte que les Hoodlums occupent déjà la forêt. Au cours de leur randonnée, ils affrontent de nombreux soldats, libèrent les Ptizêtres qui ont été enfermés dans des cages et subissent les insultes d'André, qui ne supporte pas d'être emprisonné dans le ventre de Globox. Avant d'atteindre le cabinet de la forêt, Rayman est confronté au Master Kaag, une machine pilotée par un petit Hoodlum. Le docteur local, Otto Psi, reçoit Globox et tente de le soigner d'une manière particulière : Il joue de la guitare électrique avec le bras de Globox pour agacer André et le forcer à sortir. Mais sa méthode échoue quand le Lums noir se réfugie dans une autre partie du corps. Otto conseille alors à Rayman et Globox d'aller consulter un confrère plus spécialisé qui vit dans la Lande aux Esprits Frappés. Pour les aider à y aller, il leur ouvre un accès vers une nouvelle autoroute Ptizêtre.

Les Marais Crapoteux

Rayman est tombé de l'autoroute avant d'arriver au bout. Il est séparé de Globox et au lieu d'arriver dans la verdoyante Lande aux Esprits Frappés, il atterrit dans les Marais Crapoteux, un monde lugubre et marécageux. En explorant les environs, il entre dans la maison d'une affreuse sorcière, Bégoniax, qu'il doit combattre. Cela fait, il découvre un miroir magique où il entend les appels à l'aide de Globox, retenu prisonnier dans une autre partie des marais. Il saute dans la glace pour se téléporter hors de la maison. Après une longue marche et plusieurs combats contre les Hoodlums et la faune locale, Rayman pénètre dans le manoir du Comte Razoff, un chasseur fou. Le héros l'affronte jusque dans la cave de sa demeure, où Globox est enfermé. Razoff vaincu, Bégoniax apparait grâce à un autre miroir magique déclare son amour au comte. Profitant de la distraction, Rayman et Globox utilisent le miroir pour gagner la Lande aux Esprits Frappés.

La Lande aux Esprits Frappés

Les trois guérisseurs Ptizêtres se préparent à faire sortir André du corps de Globox.

Durant la traversée de ce monde, Rayman et Globox rencontrent les Mourus, des Ptizêtres fantômes qui ont été capturés par les Hoodlums qui contrôlent ce monde. Lorsqu'ils les libèrent, ils les remercient en tuant quelques soldats ennemis. Les deux amis arrivent finalement devant un lac, où Rayman plonge pour livrer une bataille sous-marine contre Céloche, une impressionnante machine de guerre tripode et amphibie contrôlée par les Hoodlums. Une fois au cabinet de la lande, le guérisseur Ptizêtre Roméo Patti examine Globox et tente de chasser André en se servant du corps de son patient comme de percussions. Malheureusement, sa méthode est inefficace, car le Lums noir se réfugie dans le cerveau de Globox. Roméo conseille au duo d'aller dans le Désert des Knaarens pour rendre visite à un confrère plus expérimenté. Il leur ouvre un accès vers une autoroute Ptizêtre menant à leur nouvelle destination.

Le Désert des Knaarens

André rallie Reflux à sa cause.

Dès leur arrivée, Rayman et Globox se rendent compte qu'ils ne peuvent pas traverser le désert, car le sable est extrêmement brûlant. Deux Grands Minis leur conseillent de passer par les souterrains, en se méfiant toutefois des Knaarens qui y vivent. Ce peuple monstrueux et sauvage déteste les intrus, qu'ils massacrent et dévorent. Globox est vite capturé, mais Rayman parvient à semer ses poursuivants à plusieurs reprises. Il finit néanmoins par se faire attraper. Il est mené devant le roi des Knaarens, Gumsi, qui retient Globox prisonnier près de lui. Il force le héros à se battre contre Reflux, son champion invaincu, pour distraire son peuple. Après un affrontement éprouvant, Rayman triomphe de son adversaire. Impressionné, Gumsi disgrâce Reflux et décide de récompenser le héros : Il utilise son sceptre pour invoque Leptys, le dieu semeur de nuit et père du peuple Knaaren. Il lui demande conférer un nouveau pouvoir au héros, qui lui permettra de changer les Lums noirs en Lums rouges en leur faisant une simple grimace. Gumsi rend ensuite leur liberté à Rayman et Globox, qui se rendent au cabinet du désert. Là-bas, le guérisseur Ptizêtre Garatta Ciatik convoque ses confrères Otto et Roméo. Ensemble, ils jouent un air de musique classique en se servant du corps de Globox. Cette fois, André cède et sort à l'air libre. Mais il prend la fuite avant que Rayman ne puisse l'éliminer. Il rassemble quelques Lums noirs et part trouver Reflux, accablé par sa défaite contre Rayman et l'humiliation que Gumsi lui a fait subir. André lui suggère de voler le sceptre de son roi et de demander au Leptys de lui donner la puissance nécessaire pour se venger de Rayman. En échange de son conseil, André demande à Reflux de partager le pouvoir du dieu des Knaarens avec lui, afin qu'il puisse créer une quantité illimitée de Lums noirs et conquérir toute la Croisée des Rêves. Reflux accepte le marché et devient l'allié d'André.

Le Grand Raccourci

Reflux et André se préparent à invoquer le Leptys au sommet de sa tour grâce au sceptre qu'ils ont volé.

Lorsqu'ils arrivent dans ce nouveau lieu, Rayman et Globox tombent sur les trois guérisseurs Ptizêtres, qui les informent qu'André et Reflux ont volé le sceptre de Gumsi. Ils comptent se rendre sur l'Île d'Outre-Nuées pour invoquer le Leptys. Ils pressent donc les deux amis de traverser les trois temples qui composent le Grand Raccourci pour rattraper leurs ennemis. Après avoir franchi des systèmes de sécurité composés d'interrupteurs, de portes, de grilles et de plates-formes volantes, Rayman et Globox arrivent à l'air libre, sur un quai où est amarré un bateau. Les guérisseurs réapparaissent et leur apprennent que malgré leurs efforts, André et Reflux ont déjà embarqué. Ils doivent eux aussi prendre la mer pour continuer la poursuite.

Le Sommet d'Outre-Nuées

Rayman et Globox affrontent Reflux dans le plan astral du Leptys.

Rayman et Globox traversent la Mer Hic avec leur nouveau bateau pour atteindre l'Île d'Outre-Nuées. Au cours de leur croisière, ils sont attaqués par des submersibles Hoodlums, que le héros repousse avec les canons du navire. Après avoir accosté, les deux amis escaladent les pentes enneigées du Sommet d'Outre-Nuées. Ils finissent par tomber sans le vouloir sur une entrée secrète du Quartier Général Hoodlums, caché dans les profondeurs de la montagne.

Le Quartier Général Hoodlums

En arrivant, Rayman et Globox sont accueillis par la voix d'une mystérieuse hôtesse, qui leur présente les différents secteurs de l'usine. Au bout d'un moment, Globox tombe dans un piège grossier tendu par André. Un grappin se saisit de lui et le conduit dans un hangar d'Armaguiddons (petits vaisseaux Hoodlums). De son côté, Rayman explore le reste du repaire ennemi en éliminant les gardes qu'il rencontre. Il finit par découvrir la salle renfermant une immense chaudière : L'Horrible Machine. Il fait en sorte de la porter à saturation pour détruire le quartier général. André tente de l'en empêcher en envoyant des Hoodlums, en vain. Il ordonne alors à ses Lums noirs de percer une cuve de lave pour inonder une section de l'usine, dans une nouvelle tentative pour tuer le héros. Mais elle échoue également. Ne pouvant plus supporter la chaleur qu'elle génère, l'Horrible Machine implose, entrainant la destruction du quartier général et de plusieurs Lums noirs. Rayman, qui se trouvait à l'extérieur du complexe, est pris dans le souffle de l'explosion et propulsé dans les airs. André, qui était aussi parvenu à quitter les lieux, gagne le sommet de la Tour du Leptys, où l'attendait Reflux. Ce dernier brandit le sceptre de Gumsi et invoque le Leptys pour qu'il lui confère sa puissance. Le dieu répond à l'appel et transmet ses pouvoirs dans le sceptre.

La Tour du Leptys

Après un long vol plané, Rayman atterrit au pied de la Tour du Leptys, un édifice Knaaren abandonné et dédié au dieu semeur de nuit. Comme la couleur du ciel l'indique, il arrive malheureusement trop tard pour empêcher l'invocation du Leptys. Il entreprend néanmoins l'ascension de l'édifice, bien décidé à combattre André et Reflux. Dans les premiers étages, il affronte les nombreux Hoodlums qui tentent de lui barrer la route. Dans les étages supérieurs, il est rejoint par Globox, qui a survécu à l'explosion du Quartier Général Hoodlums en prenant les commandes d'un Armaguiddon. Le héros grimpe à bord pour continuer sa progression. Globox confie qu'il s'est attaché à André malgré ce qu'il lui a fait subir et ses plans de conquête du monde. Il le voit comme un enfant turbulent, et veut le retrouver pour l'éduquer. Durant leur trajet, le duo est pris en chasse par d'autres Armaguiddons pilotés par des Hoodlums. Rayman les repousse avec la tourelle de son aéronef. Une fois au sommet de la tour, Globox reste en arrière tandis que Rayman va au-devant de ses adversaires. Il découvre qu'après l'invocation du Leptys, Reflux a fusionné avec André, gagné en force et subi une horrible mutation. L'affrontement final commence aussitôt. Le Knaaren déchaine les pouvoirs du sceptre du Leptys, mais Rayman prend vite l'objet pour cible, ce qui a pour effet d'affaiblir son porteur. À la fin de la première manche, Reflux plante le sceptre dans son dos pour le mettre à l'abri et absorber ses pouvoirs. Cela a pour effet d'augmenter considérablement sa taille. Rayman trouve néanmoins le moyen de grimper sur le Knaaren géant pour continuer à le blesser. Le héros remporte la deuxième manche, mais Reflux ne s'avoue pas vaincu. Il commence à léviter et fait s'envoler les pierres du sommet de la tour. Rayman se sert de ces plates-formes improvisées pour atteindre un missile Roquetpunch, qu'il envoie sur le sceptre. Reflux est gravement blessé, mais encore vivant. Il se fait pousser des ailes dans le dos et s'envole dans le ciel, où se trouve encore le Leptys. Rayman n'a abord aucun moyen de le suivre, mais il est rejoint par Globox et son Armaguiddon, qui tient à participer au combat et à récupérer André. Le duo se retrouve dans ce qui semble être le plan astral du Leptys. Ils ne tardent pas à retrouver Reflux, qui les pourchasse. Rayman utilise la tourelle de l'Armaguiddon pour endommager le sceptre du Knaaren jusqu'à ce que ce dernier ne supporte plus la douleur et se pose sur le sol. André se sert alors du sceptre pour créer des Lums noirs qui se transforment en Hoodlums et se précipitent vers Reflux pour qu'il les absorbe et regagne des forces. Rayman et Globox entravent ce processus en envoyant des mines sur les soldats. Ces opérations sont répétées plusieurs fois pour vider Reflux de toute son énergie. Cela fait, le Knaaren est cristallisé et explose en morceaux. En plus de le tuer, cela a aussi pour effet de détruire son sceptre et d'annuler sa fusion avec André. Ce dernier n'a pas assez de forces pour s'enfuir. Rayman en profite pour aller l'achever. Seul et sans défense, André est terrorisé. Il demande qu'on l'épargne et va même jusqu'à appeler Globox à son secours. Rayman ignore ses supplications et lui fait une grimace pour lui rendre son apparence de Lums rouge. Aussitôt, les Lums noirs encore présents dans la Croisée des Rêves retrouvent leur forme originelle, mettant un terme à l'invasion Hoodlum. Le plan astral du Leptys ayant visiblement disparu, Rayman et Globox tombent du ciel, mais leur chute est amortie par une Verdule qui se trouvait là. Rayman constate qu'ils sont revenus à l'endroit où ils dormaient il y a quelques jours, et est heureux à l'idée de pouvoir finir sa nuit. Globox, lui, est attristé par la disparition d'André. Le héros essaye de lui expliquer que sa présence dans la Croisée était un danger pour tous, mais il ne veut rien entendre. Rayman répond que de toute façon, il ignore comment faire pour créer un Lums noir. Globox lui révèle qu'il suffit de faire peur à un Lums rouge. Le héros n'est pas convaincu, et se demande qui pourrait bien s'amuser à faire ça. Les deux amis s'endorment après leur conversation. Le jeu se termine par un flashback. On le remarque grâce aux deux lunes dans le ciel, qui reviennent à la position où elles étaient quelques nuits auparavant, quand André est apparu. Pendant le sommeil de Rayman, les mains de ce dernier se sont animées toutes seules et sont allées s'amuser à faire des ombres chinoises à un Lums rouge. L'une d'elles l'a terrifié et l'a fait devenir le premier Lums noir de la Croisée, qui n'était autre qu'André.


Développement du jeu

Concept art de la Forêt de Claire-Feuille inspiré du scénario de Rayman 2000.
Un collage d'images et d'artworks du jeu Rayman 3, qui était affiché sur un mur du studio Ubisoft de Montpellier pendant le développement de Rayman Origins. Ce collage était utilisé comme référence pour travailler sur le nouveau jeu.
Un autre collage d'images et d'artworks du jeu Rayman 3, réalisé pour le développement de Rayman Origins.

Voir l'article : Rayman 3 (développement)

Dans L'Histoire de Rayman, on apprend qu'avant le développement du Rayman 3 que l'on connait, quelques personnes ont travaillé sur un projet qui avait pour nom de code Rayman 2000. Il s'agissait d'une suite directe à Rayman 2, toujours en 3D, qui prenait place dans des villes attachées à des arbres. Ce scénario a été finalement abandonné, mais certaines idées ont été reprises pour créer la ville d'Aéropolis dans le dessin animé Rayman et certains décors de la Forêt de Claire-Feuille.

L'Histoire de Rayman révèle également que certains développeurs de Rayman 3 étaient fans de Half-Life. Ils s'en sont inspiré pour concevoir l'IA des Hoodlums et ont créé un mode FPS qui leur permettait de tester les niveaux en vue à la première personne.

Concept art de la Forêt de Claire-Feuille inspiré du scénario de Rayman 2000.
Concept art de la Forêt de Claire-Feuille inspiré du scénario de Rayman 2000.

Gameplay

Voir l'article : Système de score de Rayman 3

Rayman 3 reprend quelques mécaniques de gameplay de Rayman 2, comme la barre de vie qui augmente à chaque fois que l'on brise 10 cages, les Lums rouges qui permettent de regagner de la vie et le nombre de continues infini. Lorsque la barre de vie atteint zéro, Rayman meurt et l'écran de Game Over s'affiche. Ensuite, le joueur reprend au début de la section du niveau où il a perdu.

On retrouve également des éléments caractéristiques de la série, comme les prunes, les cages et l'hélicoptère. Le poing grappin et le Super Hélicoptère sont toujours présents, mais sous la forme de super-pouvoirs en lessive laser.

Contrairement à Rayman 2, où Rayman se servait de boules d'énergie pour se battre et interagir avec les objets, le héros utilise à nouveau ses poings, comme dans le premier jeu Rayman.

La difficulté des précédents opus ayant été critiquée par le passé (notamment celle de Rayman), les développeurs ont paramétré celle de Rayman 3 de façon à baisser au maximum la frustration du joueur et de le rendre accessible à tous[2]. Ils ont notamment modifié tout ce qui tuait Rayman directement, comme la chute dans un précipice et le contact avec de l'eau marécageuse ou de la lave. Aussi, dans Rayman 3, le joueur ne peut tomber dans le vide que dans une section de la Tour du Leptys. Et lorsqu'il tombe dans un liquide dangereux, sa barre de vie se vide lentement, lui laissant une chance de regagner une zone sécurisée. La difficulté reste cependant progressive, proposant des phases de plates-formes et des combats de boss de plus en plus ardus.

Le système de score de Rayman 3 est basé sur le mode Combo, qui s'enclenche à chaque fois que le joueur marque des points. Selon la nature de ces derniers, il reste activé pendant deux ou six secondes, sauf si le joueur collecte d'autres points avant la fin du temps imparti. Dans ce cas, la durée du mode Combo repart à zéro. Les points collectés s'ajoutent au compteur du mode Combo et au compteur principal, avec un multiplicateur particulier compris entre deux et cinq. Quand le mode Combo se termine, tous les points indiqués dans le compteur du mode Combo s'ajoutent au compteur principal. Lorsque le joueur lance un autre mode Combo, il part de zéro. Si Rayman utilise une lessive laser quand il collecte des points, la valeur de ces derniers est doublée. Alors que les développeurs croyaient que le score final maximum que l'on pouvait atteindre tournait autour de 500 000 points, l'exploitation de divers bugs et la maitrise des mécaniques de scoring permettent d'atteindre un score final plus important. À ce jour, le plus élevé s'élève à 900 056 points.[1]

Personnages

Liste complète des personnages de Rayman 3

Amis

Ennemis

Environnement

Rayman 3 comporte 9 niveaux. Chacun correspond à un monde de la Croisée des Rêves, sauf pour le Quartier Général Hoodlums, qui sert de repaire aux ennemis du jeu, et la Tour du Leptys, qui n'est pas un monde à proprement parlé. Les six premiers niveaux sont sur une même île dont on ignore le nom, tandis que les trois derniers se trouvent sur l'Île d'Outre-Nuées.

Les niveaux de Rayman 3 comprennent des environnements typiques des jeux Rayman, comme les forêts, les marais et les montagnes. Ils se veulent plutôt réalistes, comme dans Rayman 2, mais ils penchent parfois vers le surréalisme qui caractérisait le premier Rayman. On le remarque notamment dans l'ambiance magique du Concile des Fées et les systèmes de sécurité délirants du Grand Raccourci.

Certains mondes de Rayman 2 "recyclaient" parfois un même environnement. Par exemple, les Collines aux Menhirs et les Montagnes de Fer se ressemblaient beaucoup. De son côté, Rayman 3 propose des environnements uniques : Il n'y a qu'un seul marais et qu'un seul désert. Ils sont également plus vastes et plus variés. On remarque cependant quelques similitudes entre les niveaux des deux jeux. Par exemple, les sons d'ambiance du Désert des Knaarens rappellent ceux du niveau Sous le Sanctuaire de Terre et de Lave. Et dans le Grand Raccourci, on trouve de grands vitraux, qui étaient une caractéristique du Sanctuaire de Terre et de Lave.

Niveaux

Manuels

Cliquez sur l'icône pour lire le manuel.

Le manuel de la version PC (Français).
Le manuel de la version PC (Anglais).
Le manuel de la version PS2 (Anglais).

Bande son

La musique originale de Rayman 3 a été composée par Plume Leonard, Fred Leonard et Laurent Parisi. Tout comme dans Rayman 2, elle suit le cours de l'action : Lorsqu'un évènement particulier survient, comme le début d'un combat, elle change aussitôt. Certains ennemis, comme certains types de Hoodlums et les Bouillaboues, sont accompagnés d'un thème musical qui leur est propre lorsqu'ils apparaissent à l'écran.

Manu Bachet a tenu le rôle de responsable de la création musicale de Rayman 3, comme il l'avait fait avec la version Dreamcast de Rayman 2 et Rayman Revolution, tandis que Pascal Flork s'est occupé de l'édition de la musique.

Accueil

Généralement, Rayman 3 a été très bien accueilli par la critique, mais pas autant que Rayman 2.

Le site Metacritic a respectivement attribué les versions GameCube, PlayStation 2, Xbox et PC des scores suivants : 77[3], 76[4], 75[5] et 74[6].

Le site GameRankings, qui collecte les notes attribuées aux jeux vidéo par les critiques spécialisées sur Internet, a respectivement attribué les versions GameCube, PlayStation 2, Xbox et PC des scores suivants : 78.08%[7], 80.19%[8], 76.91%[9] et 78.31%[10].

Le site Jeuxvideo.com a attribué les versions GameCube[11], PlayStation 2[12], Xbox[13] et PC[14] de la note de 18/20.

Les graphismes ont été unanimement acclamés, en particulier l'esthétique et l'ambiance des niveaux, les décors détaillés et variés, les effets de lumière, l'animation et le design des personnages. Pour ce qui est du gameplay, les critiques l'ont trouvé efficace et varié. Elles ont souligné la prise en main rapide des commandes, la progression dynamique et la présence d'une caméra libre, bien qu'elle ne soit pas parfaite. Quelques critiques ont regretté le fait que le jeu mette autant d'importance sur les combats et contienne des énigmes dépendant du temps plutôt que sur des phases de plates-formes. La durée de vie a été jugée correcte, mais certains l'auraient voulu plus conséquente. L'histoire farfelue a été appréciée. Au niveau de la musique et du doublage, certains l'ont acclamé, tandis que d'autres l'ont moins aimé. L'humour des dialogues n'a pas été du goût de toutes les critiques.

Anecdotes

Voir aussi

Liens externes

Publicités

Playthroughs

Autres

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Rayman Pirate-Community, Hall of Fame de Rayman 3, http://raymanpc.com/?p=hof
  2. YouTube, Rayman 3 Press Kit - Making of Rayman 3 (French), http://www.youtube.com/watch?v=l8ppIC7wXuw
  3. metacritic.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for GameCube Reviews, Ratings, Credits, and More http://www.metacritic.com/game/gamecube/rayman-3-hoodlum-havoc
  4. metacritic.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for PlayStation 2 Reviews, Ratings, Credits, and More http://www.metacritic.com/game/playstation-2/rayman-3-hoodlum-havoc
  5. metacritic.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for Xbox Reviews, Ratings, Credits, and More http://www.metacritic.com/game/xbox/rayman-3-hoodlum-havoc
  6. metacritic.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for PC Reviews, Ratings, Credits, and More http://www.metacritic.com/game/pc/rayman-3-hoodlum-havoc
  7. gamerankings.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for GameCube http://www.gamerankings.com/gamecube/557317-rayman-3-hoodlum-havoc/index.html
  8. gamerankings.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for PlayStation 2 http://www.gamerankings.com/ps2/557316-rayman-3-hoodlum-havoc/index.html
  9. gamerankings.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for Xbox http://www.gamerankings.com/xbox/557315-rayman-3-hoodlum-havoc/index.html
  10. gamerankings.com, Rayman 3: Hoodlum Havoc for Windows http://www.gamerankings.com/pc/557319-rayman-3-hoodlum-havoc/index.html
  11. jeuxvideo.com, Test de Rayman 3 : Hoodlum Havoc sur GameCube, http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002885_test.htm
  12. jeuxvideo.com, Test de Rayman 3 : Hoodlum Havoc sur PlayStation 2, http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002890_test.htm
  13. jeuxvideo.com, Test de Rayman 3 : Hoodlum Havoc sur Xbox, http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002925_test.htm
  14. jeuxvideo.com, Test de Rayman 3 : Hoodlum Havoc sur PC, http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002948_test.htm